Le Haut Moyen Age hérite directement de l'Antiquité chrétienne son programme sonore pour les funérailles, lesquelles consistent à accompagner rituellement l'exode pascal du défunt. Celui-sort de l'Egypte de ce monde pour entrer dans la Terre promise où l'accueillent les anges. "In exitu Israel de Aegypto": le 'transitus' du défunt actualise ce psaume de pèlerinage. Il faut toutefois remarquer que cette tradition est encore peu christologique: on ne dit pas grand chose de la participation du défunt à la résurrection du Christ. La "Messe de Requiem" accentuera ce déficit en soulignant la libération des péchés, conçue comme une 'absolutio' due à la miséricorde divine. Il faudra attendre le Rituel, issu de réforme liturgique du Concile Vatican II, pour lire "C'est le mystère pascal du Christ que l'Eglise célèbre, avec foi, dans les funérailles de ses enfants". Une telle affirmation doit bien évidemment trouver écho au niveau de la musique et du chant - particulièrement dans les choix des psaumes et de leurs antiennes. A cela s'ajoute le chant du dernier adieu ('valedictio'), pièce qui devient centrale dans l'économie de la célébration. L'article examine alors un certain nombre de chants actuellement en usage dans les assemblées italiennes.

Chanter l'A-Dieu. Chant, musique et funérailles chrétiennes dans l'histoire et dans l'actualité

SABAINO, DANIELE
2009

Abstract

Le Haut Moyen Age hérite directement de l'Antiquité chrétienne son programme sonore pour les funérailles, lesquelles consistent à accompagner rituellement l'exode pascal du défunt. Celui-sort de l'Egypte de ce monde pour entrer dans la Terre promise où l'accueillent les anges. "In exitu Israel de Aegypto": le 'transitus' du défunt actualise ce psaume de pèlerinage. Il faut toutefois remarquer que cette tradition est encore peu christologique: on ne dit pas grand chose de la participation du défunt à la résurrection du Christ. La "Messe de Requiem" accentuera ce déficit en soulignant la libération des péchés, conçue comme une 'absolutio' due à la miséricorde divine. Il faudra attendre le Rituel, issu de réforme liturgique du Concile Vatican II, pour lire "C'est le mystère pascal du Christ que l'Eglise célèbre, avec foi, dans les funérailles de ses enfants". Une telle affirmation doit bien évidemment trouver écho au niveau de la musique et du chant - particulièrement dans les choix des psaumes et de leurs antiennes. A cela s'ajoute le chant du dernier adieu ('valedictio'), pièce qui devient centrale dans l'économie de la célébration. L'article examine alors un certain nombre de chants actuellement en usage dans les assemblées italiennes.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11571/200314
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact